En attendant le prochain centre : mission CONDORS



Voilà déjà 5 jours que j’ai quitté le centre et je ne m’en porte que mieux. Après avoir pris un peu de repos, il était temps de découvrir un peu le secteur. Hier et avant hier, j’ai beaucoup marché, et ça fait énormément de bien ! 







Avant hier nous avons été dans les montagnes aux alentours de Samaipata, parfois en coupant tout droit, pour passer d’un chemin à l’autre. J’ai eu du mal a reprendre mon souffle et je me suis bien rendue compte que cela faisait trop longtemps que je n’avais plus fait de sport. Mais une fois arrivée en haut, c’est la récompense ! La vue est splendide ! Toutes ces montagnes, de tous côtés, ça valait vraiment la peine de cracher ses poumons dans la montée. Nous avons rencontré deux chiens à environ 1 heure du début de la randonnée, et ils nous ont accompagnés jusqu’au bout, passant les barbelés avec nous et coursant les mobylettes, toute la journée. C’est toujours agréables de tel compagnons de route !
 
Hier, le réveil a sonné à 6h00, car nous avions rendez-vous à 6h30 pour deux heures de voitures en direction d’une montagne où l’on peut voir, parait-il, voir des condors. Et l’idée d’en voir en pleine nature me fait rêver depuis bien longtemps. Une fois arrivés au pied de la montagne, les choses sérieuses commencent et le guide nous entraine dans l’ascension. Dès les premiers mètres, j’en bave déjà, sérieusement… Et quand je regarde vers le sommet de la montagne, je me dit très sérieusement qu’il serait beaucoup plus sage de faire demie-tour tout de suite. Mais l’idée de voir des condors est bien trop forte et je continue. Les pauses sont régulières et je me demande si nous arriverons un jour en haut ! Arrive un moment ou je me retrouve seule, ceux derrière sont loin derrière, ceux devant sont loin devant, et je n’entends plus personnes. Je savoure ce moment ou il n’y a que moi et la montagne avec tous ces sons que je connais mal. N’empêche que je galère bien et que j’ai du mal a trouver mon souffle. Mais c’est toujours dans ces moments là qu’une dose de motivation fait son apparition, et en effet, j’entends soudain le guide crier « condor ! » ! Au loin, je vois mon premier condors sauvage, et dans la minute je repars, avec une nouvelle dose d’énergie que je croyais impossible à trouver.


 Finalement, après presque deux heures de montée, nous y sommes ! Et ça valait vraiment la peine ! Les condors sont partout, nous avons la chance d’en voir environ 12 ! Et les montagnes sont magnifiques ! J’ai vraiment l’impression d’être au sommet du monde, un peu comme l’année ou j’ai camper dans les montagnes en Afrique du Sud. De temps à autres, des perroquets passent en criant et c’est à ces moments la que je réalise que je suis en Bolivie. Quand les condors disparaissent, nous poursuivons notre marche. Nous prenons une pause dans un endroit magnifique… les photos vous donneront un bon aperçu mais ne vous donnerons pas idée de la hauteur et de la profondeur !


La descente m’a également semblé interminable, mais surtout m’a fait réaliser tout ce qu’on avait grimper ! Les genoux et les chevilles encaisses, et moi ça me frustre vraiment de redescendre. Je vous assure, j’étais vraiment bien perchée là haut ! 










Mais d’autres paysages de rêve nous attendent. En effet, une fois arrivée à la voiture, le guide nous emmène nous rafraichir à la cascade et là encore j’en prends pleins les yeux. 













L’eau est sacrément fraiche, je me suis arrêtée aux pieds ! Du coup, si jamais votre route mène à Samaipata, allez voir les condors, vous ne serez pas déçu. Par contre, le contre coup de la fatigue est bien là au retour. J’ai dormi comme un bébé.
Et maintenant, il est temps de dire au revoir à cet endroit qui aura été ma « ville » des premiers jours, et de partir à la découverte de nouveaux horizons. Ce soir, en bus de nuit, départ pour la ville de Sucre ! Des nouvelles à la prochaine connexion wifi ! Et merci à tous ceux qui me suivent, merci en particulier pour vos commentaires sur le blog, la page facebook où directement dans ma messagerie, qui m’ont fait très plaisir. A bientôt !


0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Un p'tit commentaire pour donner ton avis ?
N'oubliez pas de signer, merci :)