Avant que l'orage coupe la wifi !

4/01/16 :

En effet, hier, internet a fonctionné du premier coup !  Quelle chance ! Du coup, j’ai pu rapidement publier, consulter enfin mes emails et nous nous sommes renseignés pour nos quelques jours de tourisme.

L’après-midi, nous sommes allés marcher un peu, ça fait du bien et vu qu’il faisait vraiment beau, il fallait en profiter ! C’était de plus notre dernier vrai day-off puisque nous partons vendredi. Normalement, je pense que j’aurais internet en auberge de jeunesse à ce moment là…
Ah et puis hier aussi, un nouveau bébé singe est arrivé ! Il s’appelle Zaain (j’espère que je l’écris bien). Il est vraiment particulier, un long visage allongé et deux immenses oreilles ! Moi, je l’aurais directement appelé Dumbo !

Et aujourd’hui, journée très spécial. Ça a commencé juste avant le petit déjeuner. L’un des responsable viens et commence à très sérieusement nous reproché  d’avoir utilisé toute la connexion internet disponible pour le mois, soit 5 giga.

Là, et Quentin et moi commençons à avoir les oreilles qui fument ! Nous contestons mais non, on nous accuse et nous devons même aller chercher nos ordinateurs pour « montrer notre consommation internet ».

Bref,  on prend encore sur nous le temps de montrer notre connexion qui est effectivement minime et de leur  exposer les quelques mails que nous avons chacun envoyé. Et enfin, on nous croit ! Impossible de savoir finalement où sont passés ces 5 giga, et au final, nous n’avons à nouveau plus internet ! Et puis pas de chance, nous n’avons pas pu réserver les auberges de jeunesse et la voiture de location pour le tourisme, alors c’est la sœur et la mère de Quentin qui l’on gentiment fait pour nous depuis la France ! Ouf ! Merci !

Mais cette histoire m’a quand même beaucoup agacé ! Je déteste être accusée à tort !

Le reste de la journée s’est déroulé sans soucis. En fin d’après-midi, nous avons aménagé une nouvelle cage, beaucoup plus grande, pour les deux bébés genettes. Espérons qu’elles s’y plaisent !

Même ici, j’ai trouvé le moyens de commencer pleins de projets et me voilà à la bourre, il ne me reste que 3 jours pour tous finir !

05/01/2016 :

Hier soir, encore un nouveau petit singe. C’est Lincolm (nous l’appellerons Linc). Je craque, il est juste trop trop beau (non pas que les autres soient laids !). Il a des poils assez longs et tout ébouriffés et il est tout petit. On dirait qu’il sourit tout le temps d’un air malicieux !

Le truc, c’est que ce matin, quand je l’ai vu marcher, je l’ai trouvé…. Etrange. Et Quentin a confirmé !  Il avait l’air « coincé », la nuque droite et raide, comme si il ne pouvait pas la plier. Il escalade avec peine et quand il « cours », parfois, sa tête part dans tous les sens, avant qu’il ne se replie sur lui-même, et qu’il ne bouge plus.

On en parle aux autres et ce qui ressort c’est une possibilité de traumatisme… Espérons que le cerveau ne soit pas atteint.

Et ce petit bout n’est pas au début de ses malheurs. Sa mère a été tuée puis …. Mangé ! Oui, oui …

Dans la série des malheurs, un autre petit bout, cochon d’inde, ne semble pas se sentir bien  ce matin. Quand je le prends, sa tête retombe toujours sur le même côté. Attaque ? Il s’en ira au paradis des cochons d’indes une heure plus tard et je suis ravie qu’il ne se soit pas trainé pendant plus de 10h comme le précédent.

Le pire, c’est que nous ne remarquons rien en allant les nourrir, mais que ce matin-là, je film pour immortaliser leur fameux  « chant du repas ». Quelle n’est pas ma surprise quand je découvre que sur la vidéo, on voit le petit faire son malaise et se trainer au sol par la suite… Quel souvenir !
Demain, les autres sont en day-off, car sinon, ils n’en auront plus avant longtemps car comme nous partons vendredi, l’équipe de bénévoles sera sacrément réduite. Cela veut dire que la journée de demain sera sacrément chargée… pour une dernière journée ! Et puis ce soir, enfin cette nuit, c’est nous qui sommes chargés de garder le bébé Linc, réveil toutes les 3 heures, espérons qu’il se laisse nourrir !

06/01/16 :

Finalement, la nuit c’est bien déroulé. Quand le réveil a sonné la première fois, je me suis juste entendu dire « mais pourquoi il sonne ce truc ! », et je me suis retournée tout d’abord. Et me rendormant, je me suis souvenu de Linc… bref, réveil difficile mais quand j’allume la lumière pour regarder dans la cage, je vois ce petit singe, avec sa tête ébouriffé, assis, qui attends en me regardant, sans un bruit. Je craque, je fonds ! Et quand j’ouvre la cage, il me bondit sur les genoux pour se coller à moi … j’oubli la fatigue en un instant.

Quentin lutte pour rester éveillé mais c’est mal parti alors je commence à nourrir seule. Linc grignote d’abord longuement son petit grain de raisin avant que nous passions aux seringues de lait et de liquide de réhydratation. Quand le réveil sonne pour la deuxième fois, c’est Quentin qui bondit du lit,  pour s’occuper de Linc, et c’est moi qui somnole.

Au final, quand le réveil sonne à 6h15, nous sommes un peu dans les choux mais on se lève quand même !

Linc reste avec moi, accroché à mon ventre par une petite couverture polaire, une bonne partie de la journée. J’ai chaud ! Mais il ne bronche toujours pas, il se laisse balader et regarde partout autour de lui. Quand il voit des singes sauvages, il les appelle, puis se résigne.

La journée s’annonce longue, surtout quand le responsable vient nous annoncer qu’aujourd’hui il y aura une inspection et que tout doit être absolument top nickel ! C’est le moment de faire les cages plus qu’à fond et c’est le jour où nous ne sommes que 2, aïe ! Et puis bien sûr, on ne sait pas quand ils passeront pour l’inspection, la seule chose que l’on sait, c’est qu’ils passent au Kruger et qu’ils s’arrêtent sur le chemin du retour. C’est drôle, mais l’ambiance ici est un peu comparable à celle que l’on retrouve dans un centre aéré ou une colo le jour ou jeunesse et sport annonce sa venue !

Et finalement, l’inspecteur n’est pas venu. Mais à 16h39, tout est terminé et tout resplendie ! Nous par contre …. K.O !

07/01/16 :

Aujourd’hui, c’est nous qui sommes en day-off. Je me réveille ce matin, persuadée qu’il est 10h voir 11h passé … en réalité, il est 7h30, ca fait du bien.

Cela fait trois matin maintenant que je me lève en ayant super mal à la hanche. Ca dure une bonne partie de la journée et ca se calme en fin d’aprem, sans vraiment disparaitre. Et dire que nous allons passer 2 jours assis dans une voiture, ça ne va pas arranger les choses à mon avis !

Nous partons demain matin, à 8h00. Presque tout est prêt. Un peu stressé tous les deux à l’idée de prendre la voiture de location, mais nous verrons bien comment cela se passe.

Sinon, pour Quentin, le moral n’est pas au plus haut point. Il a fallu dire au revoir, ou plutôt adieu à de nombreux animaux qu’il est sûr de ne pas revoir. Déchirement particulier quand il  fallut quitter les singes. D’autant plus que Blue, sa chouchoute, a vraiment joué les garces avec lui.  Quand on a ouvert la porte, elle s’est faufilé rapidement à l’extérieur, à contourné Quentin pour se jeter sur mes jambes et puis elle a fait le pot de colle et à refuser d’aller le voir. Les animaux sentent les choses, il ne faut pas se leurrer !


8/01/15 :

Ce matin, nous sommes partis un peu avant 8h30 en direction de Nelspruit après quoi nous avons passé une bonne partie de la journée dans un immense centre commercial ! Une vraie ville miniature ! Du genre avec un cinéma, un bowling, des auto-tamponeuses etc… Nous avons fait les courses (pendant deux heures quand même !) et j’ai trouvé pleins de produits végétariens et même des magazines de cuisines vegan et végétarienne, que je n’ai pas acheté ! Nous avons même eu du choix au niveau des restau’ !

Hum, et j’ai acheté des fraises (qui finalement étaient importé d’égypte, déception) ! Puis, en fin d’aprem’ on nous a déposé pour la location de la voiture. Surprise, c’est le même endroit que plus de 3 ans au par avant, lors de notre départ pour la semaine touristique avec Mirindajo Verda !

1 heure de route très stréssante mais sans aucuns problèmes avant d’arriver à l’auberge de jeunesse ! Un seul gros moment de flippe quand Quentin freine soudain pour laisser traverser un couple de babouins !

A l’auberge, tout est beau ! Nous dormons dans une tente, une grande tente ! Et c’est tout mignon ! Avec la lampe à huile, la cuisine en extérieur et tout ça ! Bon, gros point noir, moi qui est tout organisé selon cette auberge de jeunesse, finalement, pas de wifi ! Il faudra encore attendre pour les photos et il me manque des réservations de bus ! Enfin bref..

Sinon ici, c’est la grande aventure ! Il faut allumer les plaques de gaz avec la pierre à feu, ouvrir les boites de conserves  avec un couteau, mais on se marre bien !

09&10 01/15

26,5 heures de safaris plus tard, me revoilà derrière mon ordinateur ! Nous sommes épuisé par cette folle aventure, que je vais avoir beaucoup de mal à compter, tant il s’est passé de choses !

Hier, nous nous sommes levés à 4h00 pour être au Kruger vers 5h30 et c’est parti, vers 6 heures, nous sommes encerclés par les antilopes.

A l’entrée, il y a pas mal de monde, mais nous finissons vites par nous retrouver seuls au milieu de nulle part ! Nous ne cherchons rien en particulier, nous nous laissons surprendre ! Les paysages sont dignes de ceux de mes reportages animaliers favoris et la météo est idéal (nuageux, il ne fait pas trop chaud !).

Les animaux défilent, comme si tout était programmé, et nous nous régalons, notamment concernant les éléphants ! Et en fin de journée, il n’y a plus que les gros chats que nous n’avons pas vu !

Une fois arrivés au campement, nous prenons la décision, après 11 heures de routes casi-continue, de partir avec un safari nocturne organisé, pour deux heures de plus … Mais la nuit, le parc à un autre visage, sublime ! Nous ne voyons pas grand-chose ce soir là, mais l’ambiance en vaut le détour, et puis le roi des animaux était au rendez-vous !

Le lendemain matin, vers 4h45, nous sommes déjà dans le parc ! La météo est vraiment pluvieuse !
Durant la première heure, j’aime à penser que l’on nous a offert un « résumé » des moments des plus fous de la veille, puisque ce sont girafes, éléphants, Buffalo, hyène etc. .. qui viennent concrètement à nous, puisque nous devons nous arrêter pour les laisser passer !  Et puis soudain, au loin, il y a cette silhouette, et cette démarche bien particulière ! Nous sommes seuls sur la route, seuls avec un lion qui marche en pleins milieu, à notre rencontre, d’un pas tranquille.

Quentin coupe le moteur et nous l’admirons alors qu’il approche. Il est juste à côté de la voiture à présent et ne semble pas du tout avoir peur.  Je commence à me demander si il a déjà pris son petit déjeuner !

Il fait le tour de la voiture et là, je n’ose plus bouger. Il renifle le coffre de la voiture, il est contre la voiture. Dans ma tête, j’imagine tout ce qui pourrait arriver ! Il nous regarde, nos regardes se croisent, et finalement il repart à la même allure ! Ouf … on se détend, visiblement ce n’était qu’un « contrôle » du matin.

Et puis plus tard, il y a eu cette rencontre exceptionnelle avec les guépards ! Nous, eux trois, la route, et personnes d’autres ! Ils nous ont escorté pendant plus d’un quart d’heure !

Je m’arrête là, je préfère vous raconter avec des photos (si ça charge hein !) … Comment pourriez-vous par exemple me croire sinon, si je vous disais que des bébés hyène ce sont amusez à jouer à côté de notre voiture ?

11/01/2016 :

Mais quel périple épuisant ! Me voici enfin affalée sur le lit et dès que j’aurais terminé d’écrire je foncerais me connecter ! Normalement, dans cette auberge, ça fonctionne vraiment … m’enfin on verra, je ne crois plus trop à tout ça !

Encore une superbe journée sous le soleil d’Afrique du Sud ! Nous étions aujourd’hui au Blyde River Canyon, un des canyons les plus fabuleux au monde, et je comprends maintenant pourquoi ! Nous nous sommes sentis petits comme des fourmis, éblouis par la beauté du site !

Nous étions encore toute la journée sur la route et nous sommes complétement K.O. Le stress redescend doucement… pourquoi du stress ?

1 : La voiture de location… il y a quelques accros (promis, on ne l’as pas utilisé comme un 4x4, mais on a quand même fait les routes de terre du Kruger alors ….) Le meck n’as rien dit au retour du véhicule, ouf !

2 : Nous n’avons pas pu réserver d’auberge de jeunesse pour ce soir ! Reste-il des chambres ? OUI, ouf !

3 : Nous n’avons pas pu réserver la navette de bus retour pour nous rendre à Johannesburg demain, comment allons-nous faire ? Finalement nous avons réussi à trouver le bureau de la boite et nous avons réserver un bus à 6h du matin car les autres étaient soit pleins, soit trop tard compte tenu de mon départ en bus pour le sud du pays. Mais ouf !

4 : Comment allons-nous trouver un taxi qui veut bien nous emmener au lieu de départ à 5h30 demain matin ?  Nous demandons à Daniel, le chauffeur de taxi que nous avons recontacté pour qu’il nous emmène à l’auberge ce soir. Il est tellement heureux et étonné que nous l’ayons rappelé qu’il accepte, bien qu’il ne commence pas aussi tôt habituellement… j’espère qu’il sera réellement là demain matin, et à l’heure !

Aujourd’hui, je pense à toutes mes autres copines qui sont en vadrouilles à l’étranger ! J’espère que vous allez bien ! Et puis une grosse pensée à Cécile ( voir cette vidéo) qui a décollé hier pour Miami !!!

Ce soir, c’est… bizarre. J’ai pourtant l’habitude de voyager seule mais l’idée que Quentin retourne en France demain me donne le cafard. On est bien là ! Pourtant, je sais que tout à une fin ! Je crois qu’il est triste aussi et à l’entendre, il aimerait beaucoup rester d’avantage.


Pour ceux qui souhaite me parler, j’ai une connexion internet jusqu’à demain matin (mais je ne me coucherais pas trop tard). Il vous suffit de m’envoyer un sms (vous ne payez rien) et je me connecte ! En principe, les prochains jours, je devrais avoir internet assez facilement. Je retourne baguer les oiseaux pour une semaine, et il y a toujours eu internet à l’époque !

Je vais tenter de publier des photos dans l’album picasa (voir le petit onglet avec l’appareil photo à droite) et puis ici même ou dans un autre article !


J’espère que tous le monde se porte bien ! Bisous !

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Un p'tit commentaire pour donner ton avis ?
N'oubliez pas de signer, merci :)