Rapport au voyage

Mon rapport au voyage :

Mon amour du voyage, je le dois à mes parents. A mon père qui venant du Congo m’as permis d’être le fruit d’un voyage, et à ma mère qui m’as toujours emmené un peu partout et qui a nourris ma curiosité et ma soif de découvertes .

On parle souvent du « virus du voyage », contre lequel il n’existe absolument aucuns vaccins. J’y crois tout à fait et je reste convaincue que le voyage appelle aux voyages. Difficile de s’arrêter quand on a goûté à ce délice !


Plutôt que de vous assommer d’un blabla incessant autour du thème et de mes expériences, je vous propose plutôt quelques moments clefs sous formes de tirets et surtout je vous joints une vidéo que j’ai réalisé (à l’occasion d’un casting), où j’ai eu l’occasion de réfléchir à la question « Pourquoi partir en tour du monde ? » 




-Premier voyage : Celui que je classe comme mon premier voyage "lointain", c’était la Turquie, quand j’avais 6 ans. Je me rappelle des jeux de société dans l’avion, du bon pain Turc qui accompagnait les repas, des portées de chatons qui trainaient partout, de la visite de l’usine de fil de soie et de ces magnifiques tapis, de la grande plage près du logement et de l’immense piscine creusée.

-Moment douceur : C’était en Italie, un été. Ma mère et moi dormions à la belle étoile, bercée par le chant des chouettes qui hululaient dans les arbres à nos côtés.

-Meilleurs moments culture : J’étais en Thaïland au moment de l’anniversaire du roi et j’ai pu me rendre a une grande fête en son honneur. C’était géant ! Un mélange de marché géant et de festival. Et au milieu de tout ce beau monde, de la boxe Thaïlandaise ! Je ne sais pas quel est la raison particulière mais j’ai adoré assister à cela, c’était impressionnant ! L’ambiance, les commentateurs, la musique, le côté rituels […] … à refaire !

-Pire souvenir : Quand j’étais fille au pair en suisse ! C’est la première fois que je me suis sentie seule en voyage, pourtant je n’étais pas très loin de chez moi. L’ambiance était affreuse et je ne me sentais pas du tout en sécurité.

-Moment drôle : Lors d’un voyage scolaire en Espagne, nous logions dans une auberge de jeunesse et … personne n’avait envie de dormir ! Ca chahutait dans les chambres et le gardien a cru bien faire en passant dans le couloir nous annoncer avec un accent très fort et de la colère que : « Ichi on dol’ ! Chinon, à la lue ! » (ici on dort, sinon, à la rue !). Éclatement de rire général étouffé dans les oreillers. Pour le respect, ce soir  là, on repassera …

-Une rencontre : Des rencontres ! Mais j'ai trouvé l'une d'elles particulièrement magique: le jour où, lors de notre semaine de tourisme en Afrique du Sud, nous sommes parties explorer les environs d’une auberge de jeunesse avec une amie. Nous pensions nous trouver au milieu de nulle part et finalement nous sommes tombées sur un tout petit village. Nous ne savions pas trop s’il fallait rester car les adultes nous dévisageaient d’un regard peu amical, mais finalement, ce sont les enfants et les jeunes qui sont venus à notre rencontre. Nous y sommes retournées le lendemain, ils nous attendaient. Echanges de mots dans chaque langues, course avec les plus jeunes, bref… moment sympathique et surtout authentique.


0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Un p'tit commentaire pour donner ton avis ?
N'oubliez pas de signer, merci :)