Thaïlande: Dernier chapitre.

J'ai réussi a dormir 4 heures quand même, installé sur les chaises, emballée dans mon sac de couchage. Puis je me suis levée, avec peine, pour poursuivre le voyage.
Je ne sais pas si c'est la fatigue, mais pour la première fois, je ne suis pas du tout stréssée au moment de l'enregistrement et aux passages de sécurité. Un jour, je finirais blasée de l'avion, j'vous le dit.

Mon avion est partie a l'heure et durant les 12 heures, j'ai défaits mes 110 nattes, mais j'ai aussi beaucoup regardé la "télé". Le film sur mandela, draguon deux, des documentaires sur les habitats écologique en terre, le livre de la jungle...bref, une cure à l'écran !

Merci la compagnie française, merci pour ces merveilleux repas dans l'avion, repas qui se sont terminés par de succulentes pâtisseries ! Merci pour les sodas, le porto, le vin, les thés, ... et l'eau (quand même). Merci d'avoir parlé en Français tout le long, c'est reposant ! Bref, merci pour ce voyage... ! Bon, qui dit retour à la France dit aussi retour aux français ! Merci de m'avoir remis dans le bain en râlant sur tout pendant 12 heures, merci pour votre non respect, merci de... d'être de parfaits emmerdeurs.

L'atterrissage à Paris me fait mal au ventre car je l'appréhende. Non pas le choc de l'avion qui touche le sol, ça... c'est drôle ! Non, c'est surtout toute la symbolique qu'il y a derrière. Atterrir oui, remettre les pieds sur terre, retour à ma vie d'avant, réveil, fin du rêve. Je ne peut m'empêcher, encore a ce moment là, de penser à Bow et aux autres que je laisse a 10 000 km derrière moi...

Et puis là, quand je descend, il y a la neige, il y a ce froid qui fige mon visage et qui s'infiltre partout sous mes vêtements... Avec mon humour à deux balles, je lance à un steward en sortant de l'avion "Ah non, j'peux pas faire demie tour ?" ... Il a rit puis, le plus sérieusement du monde, m'as dit: "non, c'est trop tard." Si à ce moment là, une musique lugubre avait retentit, ça ne m'aurait vraiment pas surprise.

Je me retrouve rapidement prête a embarquer dans le second et dernier avion de l'année (8 avions différents cette année pour moi, pas mal hein ?). C'est un tout petit avion avec de grosses hélices (l'hôtesse m'as donné le nom mais euh... voilà quoi.). A première vu, nous ne devons même pas être 20 à l'intérieur !  Je rejoint ma place et une hôtesse me saute dessus et m'annonce d'une voie de robot "vous être assise à côté d'une sortie de secours. Merci de bien vouloir consulter ce manuel, n'hésitez pas si vous avez des questions". Non, ça ne m'as pas foutue la moindre pressions et je ne me suis pas répétée les consignes dans ma tête durant tout le trajet. Bref, je sais comment ouvrir la porte en cas d'urgence, ainsi que l'ordre et les précautions de sécurité à prendre.

Survoler paris, un soir de nouvel an, c'est merveilleux. Rien a ajouter ! Après avoir manger une petite gaufre et bue un coca, j'allume mon mp3 pour le reste du trajet. Une chanson, deux chansons, et là "veuillez rattacher vos ceintures, nous allons bientôt attérrir !" Euh... mais monsieur, c'est comme si nous venions de décoller ? Mais si, nous y sommes déjà.

Là, je bascule de l'autre côté de la phase voyage, je veux rentrer, ca deviens urgent. Je cours presque en sortant de l'avion, contrôle de passeport, tout ca, et j'arrive dans le hall pour récupérer les baguages. Puis je suis mise à l'épreuve. Il est là, mon chéri, de l'autre côté de la vitre, a 10m de moi, mais je ne peut pas lui parler, ni le prendre dans mes bras. Et puis, ce manège a bagages là, qui ne se met pas en route ! Alors, on attends, chacun d'un côté de la vitre, comme ça... C'est pas comme si on ne s'était pas vu pendant un mois hein !

Puis voilà mon sac, je le charge sur le chariot et je fonce vers la sortit ! Le chéri est a deux mètres de  moi, mais des gens trouvent encore le moyen de se mettre sur mon passage. Et puis ouf, enfin, ces bras.

Sortie de l'aéroport, ça caille ! A la maison, je retrouve ma maman et mes animaux  d'amour. Ils m'ont tellement manqué ! Allez, pyjama chaud et crèpes ... ca c'est du réveillon.

Ah bah oui au faite : BONNE ANNEE !! Réalisez vos rêves ! Soyez heureux ! Et tout le blabla habituel !


0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Un p'tit commentaire pour donner ton avis ?
N'oubliez pas de signer, merci :)