Au moins, quand un voyage ne se passe pas exactement comme prévue, on a des choses à raconter.

Vous savez ce que cela procure comme sensation de se retrouver seule à l’autre bout du monde, de nuit dans une grande ville pas forcément des plus sûres, à attendre assise sur le trottoir d’une station essence ? Eh bien ce n’est pas forcément agréable. Surtout quand on attend indéfiniment.

Mais reprenons tout depuis le début. La navette jusqu'à George s’est très bien passée et j’ai été déposée à l’endroit prévue… devant le McDo de George. Au départ je n’avais nullement l’intention d’y entrer mais le chauffeur de la dernière navette à insister et après c’est un employé McDo qui en a rajouter une couche. Bref je suis entrée et je me suis installée. Après un an loin de tout ça, retrouver l’odeur des frites bien grasses ca fait étrange, et ça donne … envie.

Pas assez manger à midi, besoin de faire passer le temps, pas cher … j’ai trouvé mille excuses possibles pour tenter de diminuer la culpabilité de faire se que j’allais faire mais finalement oui, plus d’un an plus tard, j’ai commandé une petite portion de frites (R5 seulement !). Après ça, ça allait mieux et techniquement je n’avais plus que 10min a attendre.

A 14h25 (rendez vous à 14h30) je suis ressortie pour guetter la navette. Là, c’est le mec de la sécurité de McDo qui m’as emmené m’assoir sur la terrasse en m’assurant que je verrais la navette et que cette dernière rentre dans McDo pour chercher ses clients. Ok. Et là, les heures passent …. Quand je demande si bazbus a toujours autant de retard on me répond que ça peut arriver et finalement à 16h je craque et je demande à téléphoner !

Au départ j’ai été très mal reçue par la patronne de l’équipe McDo qui ne voulait rien savoir. Puis j’ai changé de ton, envahit par un stress soudain, et je lui ai réexpliqué la situation et là, j’avais gagné une copine d’une grande aide. Elle a téléphoné pour moi et à un moment l’interlocutrice à voulue me parler à moi. J’ai cru que je rêvais quand elle m’a dit que la navette ne viendrait pas et qu’il fallait que j’attende vendredi et que je n’avais cas aller en auberge de jeunesse. J’ai demandé trois fois de répéter, pensant avoir mal compris puis je me suis énervée avant de repasser le téléphone à MissMcDo. Elle leur a repréciser que j’avais un avion vendredi matin et que bref ça n’était pas possible !

Finalement quand elle à raccroché elle m’a annoncé que bazbus ne viendrait vraiment pas et qu’il fallait que je trouve une autre solution. Apparemment (chose à mettre au clair) ces andouilles on réservé la navette pour moi en date du 8 décembre et pas 8 janvier. Je tiens à préciser que l’avant-veille encore je recevais un mail de confirmation pour la date du 8 janvier.

D’abord, j’ai pris sur moi, mais après je me suis laissée submerger par le stress. Seule, sans plus rien de prévue, dans la ville ou Craig c’était fait agresser ? Cauchemar ! Puis je me suis reprise et je me suis souvenue de mes toutes premières recherches, quand j’organisais ma semaine touristique. Intercape ! Si je n’avais pas choisi cette compagnie de bus c’est parce que les horaires et les lieux de départ/arrivé ne me semblait pas des plus pratiques niveaux organisation. Je m’entends encore dire à ma mère ‘je préfère payer un peu plus cher Bazbus mais être sur que tout roule et que je suis en sécurité’ …. HAHAHAHA !

Bref, pas d’autres solutions. Avec l’heure gratuite de wifi de McDo je réserve une place dans le bus de 23h23. Et je commence ma longue attente chez McDo. 8 longues heures en tout, dans ce lieu que j’avais boycotté pendant un an ! Quel retournement de situation ! Un comble, comme si il fallait rattraper le temps perdu ! Et oui, entre le stress et la fatigue (encore de bonnes excuses), je me suis offert deux sundaes caramel (en 8h c’est pas beaucoup quand même !) et un petit cola (pas du tout bon au passage !). Non mais attendez, le sundae…. 10Rands ! Rien que 10 rands ! Vous imaginez ? Entre le coiffeur pas cher et les sundaes presque donné, j’vais finir par m’installer ici moi !

Régulièrement, la nana est venue voir comment je vais et à 21h30 elle commence à me chercher des taxis. Pour le soir même c’est bon mais pour le lendemain matin c’est plus compliqué.  1h30 après le problème est résolu, et toute l’équipe McDo applaudit même ! Au final, je finie la soirée à papoter avec tout le monde. Ils sont adorables ! Par contre, vraiment, avoir 20 ans, ne pas être marier et puis ne pas avoir d’enfants, ça leur plait vraiment pas !

A 22h le taxi me cherche et me dépose à l’endroit prévue. Je commence enfin à souffler même si je compte bien faire en sorte que Bazbus se souvienne de moi ! Ici aussi on insiste pour que je rentre m’installer à l’intérieur. A 23h30, toujours pas de bus et là … ca me déprime. Entre temps nous avons le droit à un énorme orage qui détrempe tout, j’ai rarement vu ça. Vers 00h00, bus en vue ! Je me dépêche et montre mon numéro de réservation. C’est clair et net comme réponse : le bus est pleins, attends le prochain.

Oui, à mourir de rire hein ? Et il est quand le prochain ? Merde. Y’a rien d’autre à dire. Je retourne patienter en espérant que ça ne dure pas des heures et finalement 5min plus tard un nouveau bus arrive. Sauf que là, le même scénario se déroule et mes nerfs commencent à lâcher. Je décide de ne pas me laisser faire et commence à expliquer ma situation et à poser des questions à l’hôtesse du trajet. Elle hausse les épaules et m’ignore.  Là, je vois rouge ! Et je commence à me demander si j’irais un jour à cape town, et pour y faire quoi aussi ? Car si j’ai un bus et qu’il à trois heures de retard, je loupe toute la journée d’activité.

Vers 00h40, un troisième bus. Là rien à faire, je bouscule pour me retrouver devant et là je tombe sur une adorable hôtesse qui me dit d’aller mettre mon sac dans la soute et de monter. Eh bah voilà, c’étais pas compliqué ! Bon, je découvre quand même qu’il y a deux arrêts à cape town, mais m’enfou du moment que l’on m’y emmène. Je m’assois là ou je trouve de la place c'est-à-dire coté couloir. Mais je ne suis pas d’humeur à me plaindre et je suis ravie de pouvoir dormir quelques heures avant de poursuivre les galères de cette expédition.

Je dors quasiment d’une traite jusqu'à 6h.  Bon, dommage, on devait arriver à 5h50 à la base. Bazbus pour mon activité du jour m’as annoncé me chercher vers 7h, ca va faire juste ! En même temps, qui me dit qu’ils n’ont pas réservé aussi ma journée au 9 décembre ?  Ma voisine de bus se réveille aussi et commence à papoter. Pourquoi m’as telle demander d’où je venais, pourquoi ais-je seulement répondu ? ‘AAH tu es française ???? J’ai voyagé toute la nuit à coté d’une française ??? Ah quand je vais raconter ça a mon mari ! Il faudra que tu me donne tes coordonnées. Je veux voyager moi, et je veux que ma fille voyage, mais c’est plus facile quand on a des amis dans les pays d’accueils ! ‘  … Au moins, le message est clair et honnête, sauf qu’elle ne m’a pas lâché la grappe. Finalement, j’ai déduit que je devais descendre au terminus, à la gare, au centre ville. Et quand j’ai vu les railles par la fenêtre, je me suis éclipsé pendant que ma voisine dormait.

La prochaine difficulté se profil déjà. Nous avons 1h30 de retard, le taxi ne m’aura surement pas attendue. Quand le car entre sur le parking je peux apercevoir une demie dizaine d’hommes avec des pancartes. ‘Taxi’ que l’on peut lire. Parfait ! Habituellement, je déteste ces gens qui vous sautent dessue pour vous vendre leurs services alors que non vous n’avez pas besoin de ça. Sauf que là, c’est moi qui leur ai sauté dessus en sortant du bus. Le temps que le bus manœuvre j’avais sélectionné le chauffeur qui me semblait le plus correcte. L’affiche plastifiée et les chaussures brunes bien cirées auront été des critères de choix, bravo !
Je l’ai désigné avant qu’il ai eu le temps de dire un mot et je lui ai juste demander « Ashanti Backpackers Gardens, you know ? » - « yes » - « ok, wait me. » 

J’ai cherché mon sac et je l’ai suivit jusqu'à mon taxi. Mais une dernière précaution était à prendre. Ma voisine de bus m’avait dit de me méfier. ‘ Les chauffeurs de taxis ici, si tu ne connais pas, ils font des détours et tourne en rond dans la ville pour que ça coute plus cher !’ … Ah bah alors on va parler argent tout de suite ! Je négocie le prix et le fait baisser de 10 rands pour arriver tout pile à se que j’avais prévu et il me conduit sans embûches.  Au moins, ça fera une partie du voyage facile.

Arrivée  à l’auberge je suis soulagée, en voyant le mec qui s’occupe de la réception je ne peux m’empêcher de lui dire ‘ah je suis tellement contente d’être enfin arrivée ici !’ … il a rétorqué aussi sec ‘Ah, tu es la française ?’ . Eh oui c’est moi, entre mails et coups de téléphones du mcdo, tout le monde me connait ici, c’est ça ? 

N’empêche qu’il est bien gentil, il ne me facture pas la nuit que j’ai loupé. Il m’annonce même une bonne nouvelle : Bazbus, pour le tour de la péninsule ne viendra que d’ici 30min. Cela veut dire que oui, je vais faire ma journée comme prévue mais aussi que j’ai 30min pour souffler ! Petite toilette rapide et je suis à nouveau d’attaque.

Bon, voilà, vous savez tout…. Mais se que vous ne savez pas c’est que, même si cette nuit j’ai juré le contraire, ça ne m’as pas passé l’envie de repartir en voyage.  Cela dit, sur ce coup, j’ai eu un manque de chance incroyable et j’ai eu une sacré trouille ! Bonne école tout de même, j’en ai tiré une leçon pour l’avenir : toujours avoir un plan B.

(ps : j’écris un article sur ma journée un peu plus tard, là il faut que je m’occupe de l’avion et de … prendre une douche !
re-ps: Je viens de trouver un mail d'excuses de bazbus qui veut me rembourser pour le trajet intercape et la nuit à l'auberge. Sauf que dans toute cette hâte, je n'ai reçu aucune preuve d'achat. En montant dans le bus, ils n'ont même pas suivit la procédure en pesant les baguages. Donc il va falloir contacter Intercape aussi)


1 commentaire :

  1. Coucou Pauline. Et ben tu as enchainé les galère dis moi, bon l'essentiel c'est que tout soit régler et ça me soulage, hier soir j'étais quand même bien stressé pour toi!

    RépondreSupprimer

Un p'tit commentaire pour donner ton avis ?
N'oubliez pas de signer, merci :)